Rechercher

Faire face à l'incertitude : quelle(s) stratégie(s) d'adaptation efficace(s) ?

Mis à jour : août 18

"La première réponse à l'incertitude, c'est d'accepter l'incertitude"

La vidéo parallèle " face à l'incertitude, d'Erik Decamp" (à la fin de l'article) guide de montagne, est un média intéressant pour engager le discussion autour de l'incertitude et des moyens à notre disposition pour la gérer. Je l'ai déjà à plusieurs reprises utilisée en formation de managers pour introduire la compréhension des stratégies d'adaptation dans les périodes de stress, dû à l'imprévisibilité et qui génèrent de la peur et de l'anxiété.


Comme toute émotion, la peur a une utilité : soit elle nous permet d'anticiper, soit elle nous paralyse. Nos peurs face à l'incertitude vont être dues aux difficultés de prévoir ce qui va se passer, aux manques de repères et à l'impossibilité de mesurer l'enjeu.


Face à l'incertitude , il nous faut bousculer nos croyances prématurées et notamment celle que nous pouvons tout maitriser :

"Penser que nous maîtrisons tout enlève de la disponibilité à l'incertitude".

Face à cette croyance, prendre du recul pour comprendre et analyser ses propres stratégies d'adaptation me semble primordial.


Comment réagissez-vous dans les périodes de stress ? Arrivez-vous à faire redescendre le niveau de stress ressenti ?


Une stratégie d'adaptation est efficace si elle permet à la personne de faire diminuer son niveau de stress pour retrouver un état de tension normal et limiter les conséquences sur son bien-être physique et psychologique.


2 grandes stratégies d'adaptation (Lazarus & Folkman, 1984)


  • celles centrées sur le problème qui consiste à réduire les exigences de la situation ou à augmenter ses ressources pour y faire face : Je modifie la situation par une démarche cognitive de résolution de problèmes (trouver des informations, gérer le temps, définir des objectifs, etc.)


  • celles centrées sur l'émotion qui consiste à réguler les tensions émotionnelles induites par la situation : Je lâche-prise. Ici on ne change rien sur la relation personne-environnement mais on cherche à se sentir mieux (relaxation, efforts cognitifs pour changer la signification du problème et diminuer la menace).

A noter que le lâcher-prise ne correspond pas à des pensées du type " ok je laisse tomber ou peu importe ce qui arrive "....ça c'est de la résignation.  Le lâcher-prise consiste à travailler sur les émotions négatives ressenties pour les transformer et se sentir mieux.


Une stratégie d'adaptation efficace est celle qui permettra de diminuer l'état de stress ressenti et les symptômes associés.


Chaque personne a une tendance a préférer l'une ou l'autre dans ses réactions spontanées et cela peut entretenir et faire grimper le stress ressenti dans la durée.

Nous parlerons alors de résignation pour les stratégies inefficaces centrées sur le problème et d'acharnement pour les stratégies inefficaces centrées sur l'émotion.


Alors, comment choisir la "bonne" stratégie ? Celle qui aura moins d'impact sur votre santé ?


Prendre du recul et poser la situation en fonction d'une question clé :


Qu'est ce je peux contrôler ?


Evaluation d'une situation stressante

Ecrire la situation à l'origine du stress ressenti et séparez une feuille en deux colonnes. Lister d'un côté les éléments de la situation que vous pouvez contrôler et de l'autre, ceux que vous ne pouvez pas contrôler.


Pour les éléments de la situation stressante que vous pouvez contrôler, cherchez à modifier la situation, à mettre en place des actions pour faire redescendre le niveau de stress.


A l'inverse, ceux que vous ne contrôlez pas, lâcher-prise c'est à dire accepter sereinement de composer avec la réalité, concentrez-vous sur le positif, nourrissez des attentes et des exigences réalistes, identifier l'émotion négative ressenti et travailler dessus pour la modifier.


Vous pouvez aussi éviter d'affronter la situation stressante. Cela fonctionnera pour une situation ponctuelle mais pas sur le long terme.


Identifiez votre stratégie d'adaptation préférée


Poursuivez votre travail en identifiant votre stratégie d'adaptation préférée. Cela vous permettra d'être plus attentif dans de prochaines situations et de réagir avant de vous résigner ou vous acharner et que cela est des impacts négatifs sur votre santé. Il existe pour cela des questionnaires validés scientifiquement tels que la version Française du Ways of Coping Checklist Révisé (Cousson et al., 1996).


Si cet article vous a intéressé, suivez les prochains en vous abonnant à mon site. A venir : l'intelligence émotionnelle, renforcez votre authenticité pour inspirer confiance.





23 vues

Posts récents

Voir tout
  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Instagram

situé à Evian-les-bains, Rhône-Alpes (74)

Lauréate IDCube- Promotion 2020

©2020 par #sparktoo